vendredi 1 août 2008

Un million de chèvres et six tomates


Je me pose des milliards de questions dans la vie, et en particulier, aujourd'hui, je m'interroge sur les chèvres. En France, on mange des tonnes et des tonnes de fromage de chèvre (d'ailleurs je déteste ça). Ceci signifie qu'on a des milliers (des millions ?) de chèvres dans notre beau pays, qui broutent, se reproduisent, et font du lait, converti ensuite en fromage. Wikipedia m'indique qu'en France, le troupeau comprend au total 1 254 000 têtes, dont 856 000 chèvres (les autres sont des chèvres mâles). Bien sûr, nos amies les biquettes ne sont pas les seules à faire du lait à fromage : les vaches en font aussi. La question que je me pose, c'est de savoir que deviennent toutes ces chèvres quand elles sont trop vieilles, et qu'est ce qu'on fait des chèvres mâles (des boeufs de chèvre, si vous voulez, parce que chez les chèvres, ça n'est pas comme chez nous, un garçon pour une fille. Dans le monde des chèvres, c'est un garçon pour plusieurs filles). Pour les vaches, facile, elles deviennent du steak qui s'appelle viande bovine, et pour les boeufs, du steak de boeuf. Les brebis sont moins nombreuses, et elles deviennent du méchoui. Mais les chèvres ? Qui mange les vieilles chèvres ? J'en vois de temps en temps dans les boucheries de la rue d'Avron, à Paris, mais je ne peux pas croire que toutes les chèvres soient vendues dans des boucheries hallal, surtout les vieilles bêtes, probablement puantes et coriaces. J'ai réfléchi à plusieurs hypothèses :
- de la viande à chien et à chat. Les chèvres deviennent un jour du Canigou.
- des farines animales pour nourrir d'autres animaux, comme des saumons d'élevage. Les chèvres deviendraient un jour des sushis, mais après longtemps.
- des raviolis en boîte premier prix. Parce que c'est tellement dégueulasse que ça ne peut pas être fait à base de viande conventionnelle.
- des tomates farcies pour les cantines scolaires. Parce que comme pour les raviolis.
Ceux qui en savent un peu plus sont invités à s'exprimer dans les commentaires. Ca me ferait déjà une question de moins.

Tout ceci nous amène à une réflexion sur les tomates farcies, qui sera agrémentée d'un exemple. Ah, les bonnes vieilles tomates farcies, qu'est ce que c'est bon. Qu'est ce que ça peut être infect, aussi. Il y a la version fastoche : bourrer des tomates de chair à saucisse et enfourner. Sauf que bizarrement, la viande crue est plus blanche que rose, et le tout est fort gras. Il y a la version cantine : bourrer des tomates toutes fades (peut-être même un peu pourries ?) avec de la farce de viande reconstituée, qui contient de la chèvre retraitée (au sens de la retraite bien méritée quand on a travaillé dur toute sa vie). Et il y a la version coyote, qui utilise de la viande fraîche, et une farce maison trop bonne. Si ceci était un blog de baratin, je m'arrêterais là. Comme c'est "le coyote se régale", pas "le coyote raconte sa vie", je vous propose généreusement une photo et une recette.



Ingrédients :

- 6 tomates à farcir
- 250 g de viande de veau (de la viande à blanquette par exemple)
- 100 g de jambon cru
- Un petit oignon nouveau
- Les feuilles de deux tiges de basilic
- Piment d'espelette

Préparation

- Dégraisser la viande et le jambon
- Hacher ensemble la viande, le jambon, l'oignon et le basilic. Ce qui est bon, c'est que la viande ne soit pas trop hachée, comme ça on garde une texture de viande.
- Poivrer et pimenter.
- Couper le chapeau des tomates, ôter la pulpe et le reste de tige à l'intérieur.
- Farcir les tomates, et les recouvrir des chapeaux à l'envers (pour éviter qu'ils ne brûlent au four).
- Enfourner 45 minutes à four moyen, éventuellement sur un lit de riz si on aime le riz avec les tomates farcies. Moi je ne vois pas l'intérêt.

2 commentaires:

theCook a dit…

pour la viande de chèvre, je me permets de te contredire: j'ai mangé une fois un ragoût de chèvre absolument délicieux, donc ce n'est pas ça qui rend infects les raviolis en boîte!
je sais que notamment en Corse, on mange le "cabri" (c'est-à-dire chevreau, j'imagine que ce sont essentiellement les mâles qui y passent)

Anonyme a dit…

j'ai vu sur un site que 70% de la population mondiale mange de la chèvre. Je vais en chercher pour goûter.
Sinon, tu as des réponses là :
http://www.la-chevre.com/fr/La_ch%C3%A8vre_de_boucherie
(elles partent au canada)

Nombre total de pages vues