dimanche 3 juillet 2011

Les différences dans un bol de petits pois, la saison des soupes froides

 
Depuis le dernier message, pendant que vous réfléchissiez à l'apéro de rêve absolu, j'ai fait pas mal de choses :
- vu des Japonais sereins, un printemps magnifique, et incroyablement peu de touristes
- commencé la saison des glaces en cornet, et le dilemne du deuxième parfum, surtout quand l'une des boules est à l'amande. Pour l'instant, pâte d'amande-abricot tient la corde, suivi par lait d'amandes-fleur d'oranger) 
- constaté, incrédule, que personne n'avait voté pour l'apéro à la Grim blanche et aux petits bretzels 
- lu quelques excellents livres
- rempoté mon yucca et annoncé avoir "fait du jardinage" le week end en question
- appris que la gestation des éléphantes dure deux ans, et qu'on ne peut vraiment pas dire que les petits pois soient tous pareils 
- échoué à photographier décemment une soupe vert clair

Pour ceux qui habitent dans le sud, je suppose que c'est un peu trop tard, mais à Coyote-City, on en est encore aux petits pois, et pas du tout aux tomates et aux aubergines, d'où une soupe toute fraîche, impossible à photographier, qui sera la huitième manière de manger le chorizo.


Ingrédients pour deux 

- 600g de petits pois frais dans leurs cosses
- 1 cube de bouillon de légumes
- 2 oignons nouveau 
- 1 cuillerée à soupe de crème épaisse
- 5 cm de chorizo



Préparation 

- Ecosser les petits pois en écoutant de la bonne musique, ou en racontant sa vie.
- Peler le chorizo et le couper en petits morceaux.
- Emincer l'oignon nouveau, vert et blanc.
- Faire rissoler le chorizo dans son gras à feu assez vif, puis baisser le feu et ajouter les oignons
- Faire revenir quelques minutes.
- Ajouter les petits pois, le cube de bouillon, et 75 cl d'eau.
- Laisser mijoter à feu doux un quart d'heure environ. Ca cuit vite, et si ça manque d'eau, il faut en rajouter. 
- Passer le tout au blender, en mettant un peu de bouillon de côté pour ajuster la texture. 
- Ajouter la crème, transvaser le tout dans des récipients appropriés, et réfrigérer au moins deux heures. 
Des questions ? 

- Pas de crème légère, parce que ça sert à rien, que c'est moins bon, et que ça gélifie au frais. Il faut mieux mettre du yaourt brassé, quand on a peur de la vraie crème.
- Nos amis végétariens feront la même avec des feuilles de menthe et du paprika, et ceux qui aiment ce qui est dégueulasse ajouteront probablement à un moment ou à un autre du fromage de chèvre.  
- C'était comment le Japon ? Beau, plutôt serein, mais quand même (en apparence) beaucoup plus fragile que l'an dernier. Le printemps et les cerisiers étaient exceptionnels, et le Kyushu a désormais une ligne de Shinkansen qui permet d'y circuler facilement, et donc des auberges sympas et accueillantes. 
- Les petits pois en boîte, c'est infect, mais on peut faire cette jolie soupe avec des petits pois surgelés. Je n'en vois pas trop l'intérêt, parce que le plaisir des petits pois, c'est l'écossage et la rareté.
- Pourquoi huit manières de manger le chorizo ? Parce que.



Les 8 manières de manger le chorizo : 
- Avec du Tio Pepe à l'apéro, l'un des incompréhensibles petits scores du dernier sondage
- avec les petits pois en soupe froide, ça fait 8 

3 commentaires:

Anonyme a dit…

J'ai bien peur de ne jamais arriver à faire une telle soupe pour plus d'une demi-personne : je suis tellement gourmande des petits pois crus qu'il en disparaît toujours la moitié à l'écossage...
À part ça, soleil radieux sur Saucisse-Land.
Jul.

deloscampos.org a dit…

Très jolie ces photos nippones.
Les petits pois c'est en mashed peas dans un pub et avec une bonne bière que je les aime le mieux.
Au prochain article, S.

Maigrir a dit…

Cette ambiance japonaise est très agréable à vivre, je dois y aller cette année.

Nombre total de pages vues