mercredi 9 avril 2008

Ya sou

J'ai de la vraie feta grecque dans le frigo, arrivée directement du pays de la feta en avion dans la valise d'une touriste. Elle n'a pas le même goût que la feta du Franprix, bizarrement. J'avais remarqué ça à Naples avec la mozzarella aussi. Pour les spécialités de Lituanie, on ne sait pas vraiment parce que Franprix ne propose pas de zeppelins, et à mon avis ils n'ont pas tort, parce que ceux que j'ai mangé là bas n'étaient vraiment pas bons. Un jour j'en parlerai plus longuement. Et puis de la gastronomie roumaine aussi. Ceci dit, c'est un blog qui parle de bonnes choses à manger, donc je vais revenir à ma feta.
Alors j'en ai utilisé une partie pour faire des cigares à la feta et aux épinards. Je ne sais pas si ils mangent ça là bas. Un témoignage en direct d'Athènes serait le bienvenu pour dire si oui ou non. D'ailleurs, pour ceux qui se demandaient, ya sou, ça veut dire salut, d'après un témoignage précédent en direct d'Athènes.

Ingrédients :

- 500g d'épinards en branches surgelés
- 150g de feta
- un paquet de feuilles de brick
- Une cuillerée à soupe de cumin moulu

Préparation :

- Faire cuire les épinards, puis les laisser égoutter longuement et les essorer. Ils doivent être le plus secs possible.
- Emietter la feta grossièrement
- Assaisonner avec le cumin, du piment et un petit filet d'huile d'olive. Normalement, la feta est salée, donc il n'y a pas besoin de rajouter du sel.
- Couper chaque feuille de brick en deux, puis plier en deux pour obtenir des quarts de disque.
- Rouler des cigares garnis de farce dans chaque quart de disque.
- Cuire les cigares un quart d'heure à four moyen sur une plaque huilée.

Des questions ?

- Pour ceux qui savent faire des nems, c'est pareil. Pour les autres, l'idée c'est de poser un cylindre de garniture près du côté courbé, de replier les bords vers l'intérieur pour fermer les côtés du cylindre, puis de rouler le tout en finissant par la pointe. Vous n'avez rien compris ? Ca arrive. Parfois c'est expliqué sur les paquets, sinon il y a google ou l'expérience. Ce serait quand même bizarre de ne pas réussir au bout d'une dizaine de tentatives.
- On peut les préparer à l'avance, et même la veille. Il suffit de les réchauffer au four quelques minutes. Froid, c'est moins bon parce qu'ils ne croustillent plus.
- C'est bon à l'apéro, ou pour n'importe quelle occasion où on mange avec les doigts. Chez moi, ils faisaient partie du repas méditerranéen avec le caviar d'aubergines, le hoummous et d'autres trucs que vous verrez bientôt.

3 commentaires:

Louis Même a dit…

hehe...
soulignons d abord qu il s agit de la feta de grande surface, pas d un petit fabricant avec 3 chevres sur son balcon. C est Athenes, pas les villages des montagnes...
Pour repondre a ta question, je n ai pas entendu parler de cigares aux epinards, mais, et peut etre la touriste susnommee t en a parle, ils mangent un genre de toure (de la pate feuilletee), une galette des rois en fait, sans feve, et avec des epinards a l interieur. Et sans pate d amandes, evidemment. voila!

le coyote a dit…

Ah bon. Moi je me sentais prestigieuse avec ma feta de là bas. Je l'aime quand même.
Par contre j'aime bien le concept de la galette des rois sans fève aux épinards. Déjà, ça fait moins grossir, et en plus ça permet d'être moins triste de pas avoir la fève, parce que personne ne l'a. Je comprends pourquoi les grecs ont inventé la philosophie.

Louis Même a dit…

c est pas pour ca que c est facile a choisir. il y en a environ autant de sorte que de type de yahourt dans un supermarche francais... et puis ca prouve que la recette est facile a faire, il suffit d aller dans un supermarche (a athenes, c est la seule difficulte)
il ya aussi une recette qu ils adorent ici, le pasticio. je te dirai si ca t interesse

Nombre total de pages vues