lundi 15 octobre 2007

Il y a une vie après le riz cantonais

Je prends des cours de cuisine chinoise le dimanche après-midi. Cette semaine, on a fait des plats cantonais. Les esprits chagrins commencent déjà à ricaner, trop nulle, le coyote, elle prend des cours pour faire du riz cantonais. Eh bien non. Le riz cantonais n'existe pas vraiment, apparemment. Par contre, j'ai appris à faire des nouilles de riz à la cantonaise : des nouilles, plein de légumes, un peu de viande.

Bon, là, on ne voit pas les nouilles ni les épinards parce qu'on les a rajoutés après, et que j'ai oublié de prendre le plat complet en photo. Il faut donc imaginer que c'est mélangé avec des tagliatelles blanches et des épinards vert foncé. C'était très joli.

Comment frimer auprès de ses amis avec un plat chinois ? Voici la recette (hyper longue...), avec en exclusivité des explications sur les ingrédients les plus bizarres.

Ingrédients

- 300g de pâtes de riz fraîches ça ressemble à des tagliatelles fraîches blanches, et c'est au rayon frais
- 300g de poulet ou dinde
- 300g d'épinards
- 4 ou 5 tiges de ciboule ça ressemble à un poireau tout fin
- un poireau
- quelques oignons nouveaux
- 5 champignons parfumés c'est vendu séché, parfois sous le nom shitaké, et ça ressemble à un gros champignon normal mais marron, comme un champignon de Paris
- sauce de soja claire une subtilité sur les sauces de soja : la sauce épaisse sert surtout à colorer les plats, la sauce claire surtout à les parfumer. S'il n'en restait qu'une, ce serait la sauce claire (la plus fréquente)
- un morceau de gingembre
- un oignon et trois gousses d'ail
- huile de sésame l'huile de sésame ne doit surtout pas servir à frire ou faire sauter, parce qu'elle pue horriblement quand elle chauffe. Elle rancit très vite, donc il faut en acheter une toute petite bouteille et la conserver dans un endroit sombre. Le produit pratique, en quelque sorte.
- vin de Shaoxing c'est une sorte de vin chinois, qui sert uniquement pour la cuisine. On peut le remplacer par du porto

Préparation

- Peler le gingembre et le couper en bâtonnets
- Faire une marinade avec le gingembre, le vin, de la sauce de soja claire, un peu de sucre, du sel et du poivre, et laisser mariner dedans le poulet coupé en petits morceaux.
- Réhydrater les champignons dans de l'eau bouillante, et les émincer. Le pied ne se mange pas. Il faut garder l'eau des champignons pour la cuisson du plat.
- Emincer tous les légumes sauf les épinards
- Couper l'ail en morceaux
- Couper grossièrement les épinards

Cuisson

- Plonger les pâtes dans l'eau bouillante pendant trois minutes, puis les rincer à l'eau tiède ou froide rapidement, et les huiler légèrement. Réserver.
- Faire revenir dans une sauteuse l'ail et l'oignon dans un peu d'huile, ajouter le jus de champignons pour éviter que ça attache
- Ajouter tous les légumes sauf les épinards
- Ajouter le poulet sans la marinade, le faire revenir, puis ajouter la marinade
- Réserver le mélange à la viande
- Faire revenir les épinards dans la sauteuse, mouiller avec le jus de champignons
- Ajouter les épinards à la viande

Disposer le tout sur un plat, avec les pâtes autour et décorer de ciboulette

Ca paraît un peu compliqué, mais l'essentiel est de tout préparer avant de commencer la cuisson.

2 commentaires:

LO a dit…

les sauvages !! ils ont mangés le plat sans attendre la photo :(o)

Anonyme a dit…

Delice oh delice, je crois que je vais me lancer ce weekend, feedback la semaine prochaine...

Nombre total de pages vues