samedi 27 octobre 2007

L'ail c'est très très bon

L'ail donne mauvaise haleine. L'ail est une composante essentielle du saucisson à l'ail.
Halte à ces préjugés scandaleux, renseignons nous un peu sur ce merveilleux bulbe. Merci wikipedia.
- À Rome, l'entrée du temple de Cybèle était interdite à ceux qui venaient de consommer de l'ail.
- L'ail se révèle un agent protecteur contre les influences néfastes ou les agressions dangeureuses.
- Au Moyen-Âge, les enfants portaient des tresses d'ail au cou pour se protéger des sorcières.
- En Grèce le simple fait de prononcer le mot ail conjure les mauvais sorts. ("ail", en français, ou bien son équivalent grec ? nul ne le sait)

J'ai décidé d'en savoir plus, avec l'espoir secret d'une réhabilitation de la sinistre gousse.
Que faire avec de l'ail ?
Wikipedia me propose des idées farfelues : il neutralise le venin des insectes, il constitue une bonne colle, et permet de creuser le verre. Je n'ai besoin de rien de tout ça. Les volailles qui en consomment pondent mieux (si je mets une gousse d'ail au milieu d'une boite d'oeufs, peut être que les oeufs grossiront. ce serait une bonne nouvelle pour le petit déjeuner).
J'ai décidé de faire une soupe à l'ail, avec juste de l'ail et de l'eau. Même pas un bouillon cube. Bon, il faut quand même se nourrir, hein, donc j'ai fini par rajouter des pommes de terre, des oignons, et du lait.

Alors, le concept de la soupe.


On entend d'ici les esprits chagrins. Ben dis donc, ils font régime, chez le coyote. Y a rien à manger. J'espère que le coyote m'invitera plutôt au cinéma.

J'ai pelé, coupé, émincé, fait revenir, laisser mijoter. Ca a donné une délicate crème d'ail.

Précisons que grâce à un miracle chimico-culinaire, la délicate crème d'ail n'a pas un fort goût d'ail, et ne laisse pas une haleine de croqueur de gousses crues. Un cadeau qui se mange à celui qui m'expliquera pourquoi.

La recette :

- 2 pommes de terre (300g environ) en cubes
- 2 oignons émincés
- de l'ail !!! j'ai mis une tête et demie. Les gousses sont pelées et coupées en morceaux
- un demi litre de lait

- Faire revenir l'ail à feu très doux sans le laisser colorer.
- Au bout de quelques minutes, ajouter l'oignon, laisser cuire quelques minutes.
- Ajouter les pommes de terre, remuer pendant deux minutes et saler
- Ajouter le lait et un demi litre d'eau.
Après, la soupe mijote une vingtaine de minutes, jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres. A la fin, on mixe (c'est une crème...).

1 commentaire:

monique a dit…

Merci le coyote de ta visite. Je suis d'accord avec toi, l'ail c'est très, très bon. je fais une soupe à l'ail avec des lentilles corail (roses), je ne te dis que ça (je t'envoie le lien). Cela dit je vais essayer certaines recettes, les beignets de crabe et tofu me tentent bien. Bises.
http://traiteur-a-domicile.over-blog.com/article-2073127.html

Nombre total de pages vues