mercredi 18 mars 2009

Encore du poisson cru

Je me disais l'autre jour que ça fait belle lurette que je n'ai pas fait cuire de poisson. Pourtant, j'en mange assez souvent, mais toujours cru. L'intérêt de ne pas faire cuire le poisson, c'est qu'on ne peut pas rater la cuisson. Et qu'on ne nettoie pas de poêle. Et qu'on n'a pas d'odeur de poisson cuit dans la maison (parce que les voisins, hein, ils devraient peut-être prendre des cours de sushi, de ceviche et de carpaccio).

J'ai acheté de la dorade, j'ai demandé au poissonnier de lever les filets, et je suis rentrée en me disant, cette fois-ci, peut-être que je le fais cuire. Mais après, je me suis souvenue d'un excellent carpaccio de poisson au sésame noir et à l'huile d'olive, et j'ai rangé la poêle.


Ingrédients pour deux

- Une dorade bien fraîche, en filets
- Un bouquet de basilic
- Une poignée de sésame noir
- Piment d'Espelette
- Huile d'olive
- 1 ou 2 cuillerées à soupe de jus de citron

Préparation

- Lavec le poisson et le laisser une heure au congélateur. Ceci permet de neutraliser quelques micro-organismes méchants, et de faciliter la découpe.
- Faire griller les graines de sésame à sec quelques instants.
- Ciseler le basilic.
- Couper le poisson en tranches les plus fines possibles.
- Répartir la moitié des tranches de poisson dans un plat, parsemer de piment, de basilic, et de sésame, et verser un petit filet d'huile d'olive.
- Recouvrir des autres tranches de poisson, et finir par un filet d'huile d'olive. Laisser le tout mariner au moins une heure.
- Dix minutes avant de servir, répartir le carpaccio dans les assiettes avec les garnitures, arroser d'un peu de jus de citron, et laisser reposer hors du frigo.


1 commentaire:

clémence a dit…

j'adore le poisson cru... Merci pour la recette !

Nombre total de pages vues