mardi 23 décembre 2008

Luxe et crétinerie

Parfois, j'achète, ou même, on m'offre, des ingrédients rares et précieux. Je les regarde, j'imagine plein de plats à faire avec, et finalement je n'ose pas les utiliser. Comme tout le monde, hein. Et quoi de plus crétin, comme attitude ? Si c'est dans le placard, c'est fait pour être mangé, et si la personne qui me l'a offert se préoccupait de la déco chez moi, elle m'aurait acheté une affiche, pas une boîte de conserve. En l'occurence, j'avais une petite boîte de brisures de truffes dans leur jus.

Pour me débarrasser de cette mauvaise habitude, j'ai fait une tourte aux pommes de terre et aux truffes. C'était trop bon. Quand je pense que j'avais cette petite boîte depuis presque un an, intacte...



Ingrédients :

- 8 pommes de terre Amandine ou Charlotte
- 2 pâtes feuilletées
- 20cl de crème épaisse
- 25cl de crème liquide
- Une petite boîte de brisures de truffes

Préparation :

- Peler les pommes de terre, et les couper en tranches de 3 à 4 mm d'épaisseur.
- Faire bouillir les deux crèmes avec les brisures de truffes et un peu de sel.
- Ajouter les pommes de terre, et laisser cuire à feu moyen pendant une demie heure.
- Rectifier l'assaisonnement, et laisser refroidir.
- Etaler une première épaisseur de pâte, garnir de préparation aux pommes de terre, puis recouvrir de la seconde épaisseur de pâte et souder les bords pour former une tourte.
- Enfourner une demie-heure à four moyen.

Des questions ?

- Ca marche avec tous les champignons qui ont assez de goût : les morilles, les cèpes, ce genre de choses. Si on a des champignons séchés, il suffit de les réhydrater dans la crème liquide avant de faire bouillir le mélange des crèmes. Sinon, on les met directement dans la crème.
- Il faut des pommes de terre un peu fermes, sinon ça fait une tarte à la purée.
- Oui, c'est riche et ça fait grossir. A partir de là, trois possibilités : on fait quand même le plat, et on va faire du roller ou du ski de fond ou quelque chose comme ça après, ou alors on ne mange rien avant, rien avec (la tourte n'est pas un accompagnement pour de la viande, hein), et rien après, tout en savourant ce plat qui ne peut être bon que riche et gras, ou alors on passe son chemin, on fait des brocolis à la vapeur, et on a vraiment loupé quelque chose.

1 commentaire:

Tiuscha a dit…

Oui ou une simple omelette, du moment que la truffe est parfumée c'est le nirvana, ou presque !

Nombre total de pages vues