lundi 20 octobre 2008

Le dessert prestigieux

J'expliquais hier que j'avais servi un dîner avec plat ET dessert à mon invité prestigieux. Bien sûr, je n'allais pas parler de tout le même jour. A votre avis, je fais comment pour publier souvent ? Une recette par jour, voilà la règle d'or, quitte à ce que la recette du jour soit de mettre des rondelles de saucisson dans une soucoupe au moment de l'apéro.
Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, c'est le dessert, et c'est d'autant plus prestigieux que je n'en fais quasiment jamais. Les invités qui veulent du dessert, souvent, ils l'apportent, peut-être parce qu'ils ont peur que ça soit pas bon, ou pour une autre raison, bref, les gâteaux aux fruits rouges, les tartes aux quetsches et les trucs comme ça défilent au Coyote-Motel. Ou alors, je fais de la compote, comme dessert, avec parfois des variantes comme pomme-poire, ou pomme-vanille, ou pomme-crème de marron.
Alors le dessert prestigieux d'aujourd'hui est à la fois chaud et froid mais ce ne sont pas des profiteroles (j'ai déjà dit que j'allais parler de profiteroles bientôt ? vous n'allez pas en revenir), et c'est à la fois des fruits et pas des fruits (parce que je préfère plutôt les fruits, mais je voulais un truc prestigieux, donc avec du chocolat). C'est un moelleux au chocolat, dont l'intérieur est un peu liquide, avec de la salade d'oranges à la fleur d'oranger. Bien sûr, on peut faire les deux séparément, mais je trouve que ça va vraiment bien ensemble, et c'est très facile même pour quelqu'un comme moi pas fort en desserts.



Ingrédients pour deux personnes :

- 2 oranges
- Un demi verre d'eau de fleur d'oranger
- 1 à 2 cuillerées à soupe de sucre complet (c'est le sucre brun du Pérou trop bon qu'on trouve chez Artisans du Monde)

- 1 oeuf
- 20g de sucre en poudre
- 50g de chocolat à cuire + 2 carrés
- 1 grosse cuillerée à soupe de farine
- 20g de beurre
- Quelques gouttes d'extrait de café

Préparation :

La salade d'oranges

- Peler les oranges à vif, c'est à dire qu'il faut enlever la petite peau qui est sur la surface pour avoir la chair. Ca se fait facilement avec un couteau à dents.
- Ensuite, séparer les quartiers et enlever la petite peau fine autour de chaque quartier.
- Ajouter le sucre et la fleur d'oranger, et laisser mariner au frais une heure ou deux.

Le moelleux au chocolat

- Faire fondre doucement au bain-marie et ensemble le beurre et le chocolat.
- Fouetter énergiquement l'oeuf et le sucre, puis ajouter le chocolat fondu et la farine.
- Mélanger pour obtenir une pâte bien lisse.
- Répartir dans des petits ramequins beurrés (des ramequins de 6cm de diamètre chez moi), et enfoncer un carré de chocolat dans chaque ramequin.
- Laisser reposer une heure au frigo.
- Passer 10 à 12 minutes à four moyen, puis laisser reposer un quart d'heure hors du four avant de les manger (sinon on se brûle avec l'intérieur liquide), accompagnés de la salade d'oranges.


2 commentaires:

Ernestine a dit…

orange et chocolat, un subtil melange!

Le coyote a dit…

ernestine, je t'ai reconnu. si ça continue, je ne t'invite plus jamais.

Nombre total de pages vues