mercredi 12 novembre 2008

Une soupe miso

La série japonaise continue avec le plus grand de tous les classiques, qui sert à commencer chaque repas : la soupe au miso. En fait, dans la cuisine japonaise, les bouillons jouent un rôle très important, et il existe des subtilités incroyables. On peut en acheter tout prêts, mais le mieux est de les faire soi-même.
La principale difficulté, c'est de trouver un magasin qui vend des produits japonais à prix abordables, et de comprendre les emballages pour acheter les bons produits. Je vous propose aujourd'hui une soupe assez élaborée, avec un bouillon de base, le dashi, quelques petits compléments, et évidemment du tofu.

On commence par la liste de courses, avec des photos pour les trucs difficiles :

- des algues kombu (à gauche)
- des copeaux de bonite (au milieu, c'est une sorte de poisson)
- des algues wakamé (à droite)
- du tofu ferme
- un petit poireau
- du miso (pâte de soja fermenté)




Préparation :

- Le matin, placer un morceau d'algue kombu d'environ 10cm dans 1,5 litre d'eau froide, couvrir, et laisser traîner toute la journée.
- Le soir, au moment de préparer la soupe, ajouter le sachet de copeaux de bonite dans l'eau qui contient le kombu et faire bouillir une vingtaine de minutes.
- Filtrer, puis ajouter au bouillon une bonne cuillerée à soupe d'algues wakamé déshydratées et le poireau émincé. Faire à nouveau mijoter vingt minutes.
- L'algue kombu et les copeaux de bonite ne se mangent pas, on peut les jeter directement. D'ailleurs, le kombu ressemble à un morceau de vieille botte en caoutchouc.
- Couper le tofu en cubes et le répartir dans les bols.
- Délayer le miso dans le bouillon chaud mais pas bouillant. Pour cela, il faut placer une grosse cuillerée à soupe de miso dans une petite passoire qui trempe dans le bouillon, et l'écraser à travers la passoire.
- Garder au chaud sans faire bouillir, puis répartir dans les bols sur le tofu.

2 commentaires:

l authentique visiteur prestigieux a dit…

moi j ai mange des brochettes de porc avec du jus de citron, et c etait bon. j avoue que je n ai pas essaye les sushis mais j ai plein d excuses, comme d etre dans un pays ou on mange plus de brochettes que de poisson cru... ca me fera l occasion de revenir!!

Le coyote a dit…

Des brochettes, c'est bon aussi. Peut-être que je vais en faire un de ces jours. Si tu aboules ta fraise chez moi, je veux bien te faire essayer une sélection de sushis. Au fait, j'ai essayé une recette de ton petit bouquin, délicieuse, avec du fromage...

Nombre total de pages vues